Endométriose : un parcours innovant au centre médico chirurgical L'Avancée (1)

prise en charge endométriose
Interview avec Dr Christine Lévêque, Gynécologue-Obstétricien.

Dr Christine Lévêque nous parle du parcours innovant du centre L'Avancée au sein de la clinique Axium, qui propose une prise en charge de la douleur pelvienne périnéale chronique, comme celle de l'endométriose. 
Ce centre dédié à la santé de la femme propose un réseau d'experts pluridisciplinaires pour une médecine intégrative et un parcours de soin personnalisé. Comment se présente cette prise en charge ?

Vers une meilleure prise en charge des douleurs gynécologiques & pelviennes chroniques ? 

accompagnement de l'endométriose

 Comment travaille un centre spécialisé dans les douleurs pelviennes périnéales ? 

Le centre L'Avancée à Aix-en-Provence est un centre dédié à l’ensemble des problématiques affectant la santé de la femme et regroupe des spécialistes en chirurgie gynécologique et experts des douleurs pelvi-périnéales chroniques et d’endométriose. Il propose une prise en charge globale et pluridisciplinaire adaptée à chaque patiente.

Dr Christine Lévêque :

"Nous proposons une prise en charge de médecine intégrative et holistique, comprenant à la fois des approches médico-chirurgicales et cognitivo-comportementales. Cela nécessite de travailler avec une équipe pluridisciplinaire dotée d’une expertise en douleur chronique afin de pouvoir répondre aux besoins des patientes et de leur proposer un parcours de soin personnalisé. 

En France, près de 4,5 millions de femmes sont affectées par des douleurs pelvi-périnéales chroniques (soit environ 20% des femmes).

Très peu de centres de références sont répertoriés dans la prise en charge de cette pathologie. Par conséquent, le délai moyen pour obtenir un rendez-vous médical varie entre 6 et 12 mois, entraînant ainsi des conséquences négatives sur la qualité de vie des patientes (stress, invalidité …)

Mon départ de Toulouse a été motivé par le projet de développer mon expertise en douleur pelvi-périnéal et grâce à la rencontre du docteur Éric Bautrant, médecin reconnu à l'international, président de la société scientifique, Convergences PP, dédiée aux douleurs pelvi-périnéales chroniques qui réunit des experts au niveau national et européen."

Dr Christine Lévêque :

"Actuellement, il existe plusieurs centres spécialisés dans la prise en charge des douleurs pelvi-périnéales chroniques et de l’endométriose, situés à Nîmes, Dijon, Paris et Bordeaux...  En plus d’exercer à Aix-en-Provence, le Dr Éric Bautrant propose des consultations plusieurs jours par semaine à l'hôpital Saint-Joseph à Paris, et je consulte de temps en temps sur Toulouse.

Il y a un vrai besoin pour les patientes de bénéficier de parcours pluridisciplinaire regroupant différentes spécialités médicales, paramédicales, chirurgicales et alternatives."

 

 Comment être redirigée vers ce type de centre ? 

Floriane :

"Comment une patiente est redirigée vers votre centre, est-ce que c’est son gynécologue qui l’a redirigée chez vous ou est-ce qu’elle vous contacte directement ?"

Dr Christine Lévêque :

"La plupart des patientes sont adressées par des confrères, mais elles passent également par Internet, ou par des associations de patientes qui les orientent vers des centres spécialisées." 

 

 Comment se définit le parcours pluridisciplinaire ? 

Floriane :

"Comment agissez-vous à l’Avancée pour soulager l’endométriose des femmes qui viennent vous voir ? Comment se déroule le parcours pluridisciplinaire ?"

Dr Christine Lévêque :

"Tout d'abord, il est primordial de considérer la patiente dans son ensemble, c’est pourquoi nous réalisons un interrogatoire complet en questionnant les patientes sur leurs antécédents, leur qualité de vie, leur couple et leur contexte environnemental. Puis, nous procédons à un examen clinique global et précis pour cartographier l'ensemble des douleurs de la patiente.

L'examen clinique comprend à la fois un examen postural, un examen musculaire et aussi une évaluation des troubles neurologiques.

Ensuite, nous proposons une prise en charge de réhabilitation pluridisciplinaire, avec ou sans chirurgie, selon le contexte douloureux de la patiente, plus ou moins associé à de l'endométriose. Le parcours de soins est individualisé et adapté à chaque patiente grâce à la collaboration de plusieurs spécialistes, tels que des gynécologues, des algologues, des ostéopathes, des kinésithérapeutes, des sophrologues, des hypnothérapeutes, mais aussi avec l’aide de patiente experte, d’infirmière de coordination et de coachs.

Comme toute maladie chronique implique des changements de vie plus ou moins importants et suscite des questions chez les patientes, un programme d’éducation thérapeutique financé par l’ARS a également été mis en place pour les femmes atteintes d’endométriose.

Les patientes ont la possibilité de participer à 17 ateliers différents. L’objectif est de les accompagner, de les aider à gérer leur maladie et de mieux vivre avec au quotidien en leur apportant les connaissances et les informations supplémentaires nécessaires. L’éducation thérapeutique est un outil complémentaire aux soins et aux traitements médicamenteux, participant à l'amélioration de la qualité de vie et l’autonomisation des patientes. 

Lorsque le dossier de la patiente s’avère complexe (plus ou moins associé à une prise en charge chirurgicale ou problème d’infertilité), nous en discutons, en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) avec relectures d’imageries, en présence de plusieurs spécialistes, afin d’évaluer toutes les options de traitements possibles et de proposer une thérapeutique ajustée aux besoins.  

Les patientes peuvent réaliser l'éducation pré-opératoire et en post-opératoire en hospitalisation de jour, afin de rencontrer tous les intervenants. Par ailleurs, il est indispensable de poursuivre l'accompagnement de la patiente et la réhabilitation en post-opératoire."

  

Et la chirurgie dans tout ça ? 

Floriane :

"La chirurgie est vraiment le dernier recours, une fois que toutes les méthodes thérapeutiques ont été testées sur la patiente ?" 

Dr Christine Lévêque :

"L'opération est un recours proposé lorsqu'il y a un échec de la réhabilitation de la douleur pelvienne, en cas de douleur complexe ou de trouble fonctionnelle secondaire à la lésion ou d'infertilité dans certains cas. Nous proposons également un traitement intégratif et une prise en charge de l'infertilité ou de préservation, si nécessaire."  

Floriane :

"Dans combien de % des cas les femmes se font opérer ?"

Dr Christine Lévêque :

"Le nombre de femmes que l’on opère reste faible au regard du nombre de consultations quotidiennes, environ 1 patiente sur 10."

 

La suite de l'interview ici : Endométriose : la complexité du diagnostic & la prise en charge associée (2)


Merci au 
Dr Christine Lévêque pour son temps et toutes ces informations sur la prise en charge des patientes de douleurs pelviennes périnéales chroniques ! 

Si ce sujet vous intéresse, RDV sur le compte instagram @lelabdelendo pour visionner le replay du Live avec le Dr Christine Lévêque du centre L'Avancée, dans l'onglet des Lives.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.