Quelles infusions de plantes pour soulager les douleurs d'endométriose ?

Parmi les plantes en infusions qui peuvent soulager les symptômes de l'endométriose, les douleurs de règles entre autres, on retrouve le thé vert, les feuilles de framboisierl'achillée millefeuille, l'alchémillel'anis vert, la mélissel'ortie, le gattilier, la menthe poivrée, le curcuma, la cannelle...
----------------------

Comment agissent les plantes pour apaiser les symptômes d’endométriose 

infusions endométriose

Boissons réconfortantes, les tisanes et thés sont élaborées à partir de plantes fraîches ou séchées, pour profiter de leurs différents bienfaits santé tout en s’hydratant.
Certaines plantes, prises en cure de plusieurs jours, peuvent agir sur les troubles digestifs, les déséquilibres hormonaux, les douleurs de règles...
Parmi les tisanes et thés pour l'endométriose, on retrouve notamment le thé vert, les feuilles de framboisier, l'achillée millefeuille, l'anis vert, la mélisse, l'ortie, 
le gattilier, la menthe poivrée, la cannelle... 

Ces plantes sont consommables sous forme d’infusions, pour aider à apaiser les diverses douleurs auxquelles nous pouvons être confrontées en cas d’endométriose.

Ce sont des plantes avec des propriétés anti-inflammatoires (pour faire baisser l'inflammation de l'endométriose), antioxydantes (pour faire baisser le stress oxydatif lié à l'endométriose), qui agissent sur les douleurs de règles, les troubles digestifs, les dérèglements hormonaux.

    Cette liste de plantes utilisées en phytothérapie pour soulager l’endométriose est non-exhaustive, mais devrait déjà vous aider à trouver votre infusion idéale selon les maux que vous souhaitez cibler.

    ----------------

    Le thé vert

    Comparé au thé noir, rouge ou blanc, le meilleur thé pour l'endométriose c'est le thé vert qui subit le moins de transformation, car contrairement aux autres, il n’est pas fermenté et très peu ou pas oxydé. Il conserve donc la totalité de ses vertus. Puissant antioxydant (essentiel pour faire baisser le stress oxydatif lié à l'endométriose) il est stimulant, énergisant, concentré en vitamine C et diurétique pour éliminer les mauvaises toxines.

    Cependant, attention à ne pas en abuser, car la théine peut être agressive pour le système digestif, particulièrement si vous avez les intestins sensibles ou souffrez de douleurs digestives liées à l’endométriose.

    L’achillée millefeuille

    achillée millefeuille endométriose

    Anti-inflammatoire et antispasmodique, l’achillée millefeuille est une plante réputée contre les douleurs de règles, et pour réguler les cycles menstruels, symptômes de l'endométriose. Tonique digestive agissant aussi sur la circulation sanguine, elle soulage autant sur les maux pendant la période des règles que sur les autres maux intervenant pendant le reste du cycle.

    L’anis vert

    L’infusion d’anis vert est très efficace pour soulager les ballonnements et digestions lentes, ainsi que pour stimuler le système immunitaire (défaillance en cas d'endométriose) grâce ses propriétés antioxydantes. Antispasmodique, elle peut aussi être une alliée en cas de douleurs de règles.

    Le basilic

    Antispasmodique, le basilic facilite la digestion et apaise les ballonnements (Endo Belly de l'endométriose) aigreurs d’estomac, mais aussi les nausées et vomissements.

    La chicorée

    En plus de se consommer en substitut du café, les racines ou feuilles de chicorée peuvent aussi se consommer en infusion. Antioxydante, drainante, détoxifiante, légèrement laxative, elle est efficace pour nettoyer le système digestif et a des effets probiotiques (nécessaires dans la prise en charge de l'endométriose) bénéfiques sur le confort digestif.

    Le curcuma

    curcuma et endometriose

    Les racines du curcuma sont réputées dans la prise en charge de l'endométriose, grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui peuvent aider à la digestion et renforcer le système immunitaire. C’est la plante racine la plus utilisée pour agir sur l'inflammation liée à l’endométriose.

    Le gattilier

    gattilier endométriose

    Le gattilier est une des plantes reconnues à favoriser en cas d'endométriose, car elle agit comme un progestatif. L'endométriose étant entretenue entre autres par une trop forte oestrogenisation, il est indiqué d'éviter les aliments mimant l'action des oestrogènes, et de privilégier ceux mimant l'action des hormones progestatives. Le gattilier est donc une plante alliée des femmes pour ses bienfaits de régulation hormonale. Cette plante aide à régulariser le cycle, soulage les effets secondaires du syndrome prémenstruel et de la ménopause. Elle agit également sur la fertilité et les fibromes.

    Le gingembre

    Anti-inflammatoire, antioxydant (essentiels pour faire baisser l'inflammation et le stress oxydatif lié à l'endométriose) et anti-nauséeux, le gingembre est apprécié en tant que régulateur digestif, et surtout en tant que stimulant des défenses immunitaires. Le gingembre est efficace contre les douleurs de règles.

    L’hibiscus

    Parmi les nombreuses vertus santé des infusions d’hibiscus, on retrouve les propriétés antioxydantes qui nous intéressent particulièrement. L'hibiscus  est également connue pour son efficacité contre les troubles digestifs de l'endométriose surtout contre la constipation, car elle nettoie le système digestif à l’image d’un léger laxatif.

    Les feuilles de framboisier

    feuilles framboisier douleurs regles endometriose

    Régulatrices hormonales et puissantes antispasmodiques, les feuilles de framboisier consommées en infusion aident lutter contre les douleurs de règles, et le déséquilibre homornal, symptômes de l'endométriose.

    La mélisse

    Les feuilles de mélisse ont des vertus apaisantes sur l'organisme autant que le psychisme, et elles facilitent la digestion tout en soulageant les douleurs de règles. Essentiel pour calmer également l'anxiété pouvant être associée à l'endométriose.

    La menthe poivrée

    menthe poivree ballonnements endometriose

    La menthe poivrée est une des plantes références pour soulager les troubles digestifs de l'endométriose en tout genre issus des symptômes du côlon/intestin irritable. Elle est également très efficace contre les nausées et les migraines.

    L'ortie

    infusion ortie endométriose 

    L'ortie est riche en minéraux et oligo-éléments, anti-inflammatoire, et antioxydante. Elle peut être utilisée pour lutter contre l'acnée et la mauvaise circulation sanguine, mais également contre la fatigue car elle est anti-anémique et aide à pallier aux carences en fer notamment pour les femmes qui ont des règles abondantes (pouvant être le cas avec l'endométriose).

    La pomme

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, les morceaux de pomme séchée sont de plus en plus utilisés dans les infusions détox et digestives, pour ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

    La réglisse

    Anti-inflammatoire, antispasmodique et régulatrice hormonale, la réglisse est intéressante pour réduire l’inflammation, soulager les troubles digestifs, les douleurs de règles, réguler les cycles menstruels et réduire les troubles mineurs du syndrome prémenstruel.

    Le romarin

    bienfaits sante infusion romarin endometriose

    Anti-inflammatoire, antispasmodique et diurétique, le romarin réduit les maux d’estomac, aide au confort digestif et prévient les troubles urinaires (1 des symptômes de l'endométriose).

    Le thym

    Initialement connu pour ses propriétés antiseptiques efficaces contre le rhume, le thym soulage également les troubles digestifs : ballonnements (Endo Belly de l'endométriose), diarrhée, constipations, flatulences.

     

    Attention cependant, comme évoqué dans l’article S’alimenter & s’hydrater, les infusions en général ont des propriétés diurétiques, c’est-à-dire qu’elles augmentent la sécrétion de l’urine. Elles ne se substituent donc pas aux 1,5 litre d’hydratation d’eau pure filtrée par jour.

    Tous les produits évoqués dans cet article constituent une liste générale, qui ne s’adapte pas forcément à tout le monde de la même manière. À l’image du journal alimentaire (consigner par écrit tous ses repas, boissons, en-cas afin d’identifier en enlevant ou réinsérant certains aliments par période, lesquels vous tolérez moins que d’autres), vous pouvez noter au fur et à mesure de vos tests les plantes que vous supportez plus ou moins, et surtout celles qui vous soulagent le mieux.

    Chaque plante, absorbée sous quelque format que ce soit en quantité excessive, peut avoir des effets secondaires. Il est donc toujours conseillé de les utiliser avec modération, suite à l’avis d’un professionnel.

     

    Source : La Bible des Plantes qui soignent, par Michel Pierre ; Ma bible de l'herboristerie, par Caroline Gayet 

    ----------------------
    Comme il y autant d'endométrioses que de femmes, ces listes peuvent ne pas être exhaustives, et nous sommes preneurs des retours de la communauté pour alimenter ces articles afin qu'ils soient représentatifs du plus de vécus possible. N'hésitez pas à nous écrire en nous laissons votre nom, prénom, âge, dans la rubrique Contact, nous ne manquerons pas de repartager vos propres expériences!
    ----------------------
    N.B : Chaque cas d'endométriose étant différent, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
    Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.

    2 commentaires

    • Philippine Rebourg

      Super complet merci pour tout ces bons conseils et ces solutions naturelles !

    • Victoire.C

      Hyper interessant merci, je vais + réfléchir maintenant quand je sélectionne mes infusions ! Ça donne envie de prendre soin de soi en tout cas :)


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés