Le CBD pour soulager les symptômes de l’endométriose

Les principes actifs du cannabis, 100 % naturels, permettent de diminuer les douleurs liées aux soucis menstruels tels que les règles douloureuses ou l’endométriose. Ceci étant, le cannabis est aujourd’hui illégal en France. Heureusement, le CBD se suffit de lui-même pour offrir tous les bienfaits de la plante médicinale. Alors, comment soulager les symptômes de l’endométriose à l’aide du cannabidiol ? Toutes les réponses dans l’article.

    Quels symptômes de l’endométriose veut-on soulager ?

    cbd endométriose 

    L’endométriose se manifeste par un cycle menstruel irrégulier. Les saignements sont anormalement abondants, et peuvent durer plusieurs semaines. Les règles sont également douloureuses et peuvent parfois handicaper au quotidien.

    Une femme atteinte d’endométriose ressent aussi des douleurs insupportables au niveau de l’abdomen, de la région pelvienne, et au bas du dos. Ces symptômes peuvent être périodiques ou chroniques. En cas de lésions proches du vagin, les rapports sexuels peuvent s’avérer douloureux.

    Chez certaines femmes, l’endométriose cause des nausées intempestives, et des ballonnements au bas du ventre. On note également des maux de tête, des troubles du sommeil et de la fatigue.

    Il est tout à fait possible qu’une femme atteinte d’endométriose ne présente aucun symptôme notable. 

    Le CBD et l’endométriose

    cbd endométriose
    Retrouvez tous nos produits à base de CBD sur la boutique en ligne dans la catégorie CBD

    Le chanvre est une plante thérapeutique connue pour ses innombrables bienfaits. Les propriétés anti-inflammatoires, antalgique et antioxydantes du cannabidiol aident à combattre la douleur. Il a déjà fait ses preuves dans différents pays du monde, sur les différents continents. Le cannabinoïde permet de calmer les douleurs causées par le cancer, de la maladie de Parkinson et de la sclérose en plaques.

    Ainsi, le CBD constitue une alternative intéressante dans le traitement de l’endométriose. La médecine exploite ses principes actifs pour apaiser les douleurs liées à la maladie. De plus, son caractère naturel permet d’échapper aux effets secondaires à long terme des médicaments classiques. 

    Le CBD en antalgique

    Le cannabidiol est bien connu pour le soulagement qu’il procure pour le système nerveux. Les principes actifs du cannabidiol agissent directement sur le système de la douleur pour inhiber les messages. Cette action a un effet soulageant pour la femme. Le remède agit également sur les récepteurs périphériques en diminuant leur sensibilité en vue d’apaiser de manière ciblée.

    Le CBD en anti-inflammatoire

    Les propriétés anti-inflammatoires du chanvre ne sont plus à prouver. Elles permettent de soulager les douleurs chez les personnes souffrant de règles douloureuses ou d’endométriose. En effet, elles neutralisent les enzymes responsables des inflammations. Aussi, elles réduisent la production de cytosine. Cette protéine qui favorise l’apparition des lésions doit être contrôlée de manière efficace.

    La consommation de CBD en cas d’endométriose profite à un rétablissement rapide et durable tout en évitant les effets indésirables des médicaments classiques. Elle est également sans risque, contrairement au THC, qui lui, présente des propriétés psychoactives et addictives.

    Le CBD en anti-vascularisation

    Les principes actifs du cannabidiol permettent de guérir les lésions dans les organes. En effet, il empêche la vascularisation des cellules endométriales. Ainsi, le CBD freine la multiplication et la migration des lésions vers les autres organes. Des études à ce sujet ont été expérimentées sur des animaux et attendent une validation.

    Comment utiliser le CBD en cas d’endométriose ?

    Certains pays ont déjà démocratisé l’utilisation du CBD pour des fins médicales. De nombreux médecins le prescrivent quand d’autres femmes en consomment sans assistance médicale.

    En France, la réglementation est plus stricte. Les produits à base de cannabis ne doivent pas présenter une teneur en THC supérieure à 0,20 % si en Suisse, on parle de 1 %. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de se référer à un médecin en vue de parler de votre situation étant donné la spécificité de chacune. Voir directement un naturopathe est également une option intéressante.

    L’huile de CBD extraite des fleurs de chanvre figure parmi les remèdes efficaces pour limiter les douleurs liées à l’endométriose. Un massage régulier à réaliser chez soi ou chez un professionnel permet de cibler la zone douloureuse. L’huile a un effet de longue durée, et les séances seront espacées à mesure de l’assiduité du patient.

    Retrouvez tous les conseils d'utilisation sur la fiche produit (en cliquant sur "l'huile de CBD").

    Les baumes au CBD permettent de profiter des bienfaits du CBD en se massant le bas ventre ou les lombaires en routine préventive, ou lors des crises de douleurs.
    L'huile de massage au CBD offre un moment de détente ultime.

    L’infusion est aussi excellente, car elle apaise la douleur de manière immédiate. La préparation facile permet de jouir de ses bienfaits au quotidien. Il existe des dosettes à infuser dans 1 litre d’eau et à boire au cours de la journée.

    Les suppositoires vaginaux ne sont encore disponibles qu’aux États-Unis. Ces dispositifs agissent localement pour un effet immédiat et de longue durée. Ils permettent de réduire la douleur et inhibent les saignements.

    Enfin, l’e-liquide pour cigarette électronique est également d’actualité. Toutefois, même si le patient bénéficiera de tous les avantages du CBD, les effets ne sont qu'éphémères.


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés