Endométriose & probiotique : lien entre la maladie et le microbiote intestinal ?

Par Dr Xavier Campana / Co-Fondateur de La Maison du Microbiote

Le rôle du microbiote intestinal est essentiel dans le cadre de certaines pathologies comme l'endométriose. Les probiotiques peuvent agir en ce sens sur le rétablissement du bon fonctionnement du microbiote intestinal et donc du lien avec la baisse de l'inflammation de l'endométriose. 

L'inflammation de l'endométriose en lien étroit avec le microbiote intestinal ?

quel est le lien entre microbiote et endométriose ?

Le Microbiote intestinal se définit, selon l'Inserm, comme ceci : "Notre tube digestif abrite pas moins de 1012 à 1014 micro-organismes, soit 2 à 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps. Cet ensemble de bactéries, virus, parasite s et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal (ou flore intestinale). 

Son rôle est de plus en plus connu et les chercheurs tentent aujourd’hui de comprendre les liens entre les déséquilibres du microbiote intestinal et certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires, comme l'endométriose. 

L’inflammation est un facteur fondamental aggravant l'endométriose. Elle est le plus souvent chronique, dite métabolique de bas grade et sa résolution est au coeur de la tentative pour soulager les femmes atteintes d'endométriose.

Cette inflammation permet de faire le lien avec l’écosystème intestinal. Celui-ci est composé du mucus, de l’épithélium intestinal et du microbiote intestinal. Il est en dialogue constant avec le système immunitaire.

Ce qui favorise la maladie est la rupture du dialogue harmonieux entre l’hôte, son intestin et son microbiote. Ceci déclenche une perte de la perméabilité sélective, une altération du mucus protecteur et la stimulation du système immunitaire et de l’inflammation qui l’accompagne.

Les probiotiques pour l'endométriose : en réponse à la dysbiose du microbiote intestinal ?

L’implantation ectopique (qui n’est pas à sa place) de tissus endométriaux pourrait refléter un système immunitaire « trop tolérant » et l’apport de souches probiotiques pourrait aider à corriger ce déséquilibre immunitaire, en apportant une solution intéressante comme agent thérapeutique. Les probiotiques sont définis par l'OMS comme des « micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Leurs effets bénéfiques au niveau de l’écosystème digestif sont généralement attribués à la normalisation de la perméabilité intestinale, la restauration de la flore intestinale, l’amélioration de la fonction intestinale de barrière immunologique et la régulation négative de la réponse immunitaire intestinale pro-inflammatoire.

probiotique endométriose

Le lien entre les dysbioses (du microbiote intestinale, microbiote vaginale…) et l'endométriose est un sujet de recherche émergent et les publications sur ce sujet sont très récentes. Il y a pour le moment très peu d'études de supplémentation par des probiotiques de femmes atteintes d'endométriose.

Cependant une méta analyse récente  (https://link.springer.com/article/10.1007/s00394-019-01931-8) a montré qu’une supplémentation en probiotiques avec certaines souches appropriées peut aider à diminuer l’inflammation impliquée dans certaines pathologies chroniques et inflammatoires, comme l’endométriose.

En complément, une alimentation de type anti-inflammatoire reste cependant indispensable ainsi qu’éventuellement certains compléments alimentaires.

 

Source : OMS, Springer Link, Inserm 


1 commentaire

  • Meziane Zarah

    Quel est le meilleur probootique pour endometriose ( adenomyose) des intestins.

    Bien cordialement

    Avec tous mes respects


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés