La Sophrologie pour accompagner la PMA

Par Sophie Cosatti, Sophrologue

L’infertilité touche 30 à 40% des femmes atteintes d’endométriose. Pour voir les choses sous un oeil plus positif,  60 à 70% des femmes atteintes d’endométriose ne sont pas concernées par l’infertilité et auront la possibilité de tomber enceinte sans aide médicale. 

La sophrologie pour accompagner le parcours d’assistance médicale à la procréation

sophrologie infertilité pma endométriose

Le bilan de fertilité

Il est généralement recommandé de faire un bilan de fertilité après une année d’essais sans succès.
Pour une femme atteinte d’endométriose il est possible de faire ce bilan plus rapidement afin de définir l’utilité d’avoir recours à une PMA (procréation médicalement assistée) ou à une préservation ovocytaire si le désir d’enfant n’est pas immédiat.
Rappelons également que la fertilité du conjoint doit être vérifiée pour définir réellement les besoins du couple.

Le bilan de fertilité pour une femme peut comprendre une courbe de température, une prise de sang, une échographie pelvienne, une hystérosalpingographie et une hystéroscopie.

Le parcours d'assistance médicale à la procréation

A l’issue de ce bilan, certaines devront avoir recours à la PMA et faire face à tout ce que cela implique.

Les rendez-vous médicaux, traitements hormonaux, examens, interventions, attentes, interrogations sont bien éloignés de l’idée qu’une femme ou qu’un couple peuvent se faire de l’idée de faire un enfant.

Le parcours est souvent éprouvant physiquement et psychiquement

L'aide de la sophrologie 

La sophrologie permet d’accompagner les femmes pour vivre plus sereinement leur parcours en les aidant à évacuer leurs peurs et tensions, gérer la douleur et faire confiance à leur corps.

La sophrologie favorise l’écoute de son corps.
Il n’est pas rare d’observer des femmes atteintes d’endométriose complètement déconnectées de leur corps. Celui-ci les fait souffrir, et c’est naturellement qu’elles prennent de la distance pour se protéger. La sophrologie permet de remettre en place le dialogue entre le corps et l’esprit.

La Sophrologie adaptée au parcours de PMA

Lors d’une PMA, l’accompagnement sophrologique sera rythmé par les différentes étapes du parcours.

Voici les grandes étapes qui sont travaillées lors de cet accompagnement mais qui seront adaptées en fonction des besoins spécifiques de chaque femme.

Evacuer tout ce qui peut être négatif sera la première étape de l’accompagnement. Les sensations négatives peuvent se manifester de différentes façons, via des tensions physiques, des pensées négatives, des doutes ou encore des émotions difficiles, des peurs, des angoisses.

Une fois ce négatif chassé, mis à distance, il est important d’envelopper la femme de calme, d’apaisement et de sécurité

Maîtriser la douleur, être capable de la faire diminuer, de soulager son corps est aussi un thème abordé car les différents traitements et certaines interventions peuvent réveiller l’inflammation et des douleurs.

Vient ensuite le moment de la stimulation du corps dans le but d’optimiser les traitements, de favoriser la production ovarienne, mais aussi la stimulation plus mentale, pour se sentir plus forte et plus déterminée à poursuivre ce parcours. 

A l’approche du transfert d’embryon, la confiance en soi, en son corps, la capacité à accueillir l’embryon et l’estime de soi sont les aspects les plus généralement travaillés pour optimiser le potentiel des femmes à accueillir une grossesse.

Faire appel à la sophrologie est un moyen de prendre soin de soi et d’aborder dans de meilleures conditions le parcours de PMA.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés