Endométriose | L'infertilité

L’infertilité touche environ 40 % des femmes atteintes d’endométriose.
Ce trouble est souvent découvert lors d’un bilan de fertilité ou d’une visite gynécologique, et peut permettre de diagnostiquer l’endométriose, qui peut être méconnue de la patiente (endométriose asymptomatique, sans douleurs apparentes). Mais ce n'est pas une fatalité, il existe des solutions pour tomber enceinte, naturellement ou non.

infusion traitement infertilité endométriose

Comment repérer l'infertilité en cas d'endométriose ?

Le diagnostic d'infertilité

On peut commencer à parler d'infertilité lorsqu'un couple est en essai bébé pendant 12 mois d'affilé de manière naturelle, sans aucun résultat.
Comme l'endométriose peut être asymptomatique, certaines femmes se font diagnostiquer de leur endométriose justement au moment de leur vie où elles essaient de tomber enceinte, sans y arriver. 
Les nombreux tests médicaux pour comprendre son infertilité peuvent amener à la découverte de l'endométriose, ce qui explique l'infertilité car c'est un des symptômes de l'endométriose.
L'infertilité peut aussi être la cause d'un Syndrome des Ovaires Polykistiques, autre maladie gynécologique qui touche également environ 10% des femmes en âge de procréer.

Pourquoi endométriose et infertilité sont liées ?

Si l'endométriose est une des premières causes d'infertilité, il faut savoir que l'infertilité au contraire ne concerne pas la majorité des femmes atteintes d'endométriose. Ce n'est pas une fatalité d'être infertile quand on souffre d'endométriose.
Cela va dépendre principalement du type d'endométriose (superficielle ou profonde) et surtout des localisations de ses lésions. En effet, quand l'endométriose touche à l'appareil reproducteur, alors les risques d'infertilité peuvent être augmentés.
Les endométriomes notamment (kystes ovariens) doivent être surveillés et opérés si besoin pour ne pas porter atteinte à la fertilité.
Idem pour l'adénomyose, qui est l'endométriose interne à l'utérus, doit être particulièrement surveillée car ses lésions sont localisées autour de l'organe primordial pour la fertilité.

Quelles solutions en cas d'infertilité pour espérer une grossesse ?

L'infertilité n'est pas une fatalité. 
Aujourd'hui, il existe plein de solutions médicales et il est nécessaire de se faire accompagner par les bons professionnels pour être mis au courant de toutes les alternatives possibles qui doivent être étudiées, selon ses envies et besoins. On parle de  Parcours Médicalement Assisté (PMA) dès lors qu'on décide de se faire accompagner pour stimuler la procréation de manière non naturelle. 
Parmi les pistes qui peuvent être évoquées, on retrouve :
- la stimulation hormonale pour favoriser l'ovulation ;
- l'insémination artificielle ;
- la fécondation in vitro (FIV) ;
- la congélation de ses ovocytes, ou dans un deuxième temps si cela ne marche pas avec les siens, le recours au don d'ovocytes d'une autre femme.

A noter que si c'est parfois entendu par les femmes, la grossesse ne guérit cependant pas l'endométriose.
Sources : Inserm ; Gyn and Co


----------------------
Comme il y autant d'endométrioses que de femmes, ces listes peuvent ne pas être exhaustives, et nous sommes preneurs des retours de la communauté pour alimenter ces articles afin qu'ils soient représentatifs du plus de vécus possible. N'hésitez pas à nous écrire en nous laissons votre nom, prénom, âge, dans la rubrique Contact, nous ne manquerons pas de repartager vos propres expériences!
----------------------
N.B : Chaque cas d'endométriose étant différent, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.