Les traitements naturels thérapeutiques de l'endométriose

En dehors des traitements médicamenteux, hormonaux & chirurgicaux, certains traitements dits "naturels" peuvent aider à apaiser les symptômes d'endométriose : naturopathie, ostéopathie, kinésithérapie, acupuncture, sophrologie, hypnose... Pour travailler sur 3 axes essentiels : nutrition, mobilité du corps, gestion des émotions.

Quels traitements thérapeutiques dans la prise en charge de l'endométriose ?

La Naturopathie, avec l'alimentation anti-inflammatoire bénéfique pour l'endométriose

La naturopathie aide dans un premier temps d'établir votre profil de santé de manière holistique, c'est à dire en prenant en compte votre corps et votre psychisme dans leur ensemble, afin de déterminer vos "points forts" et "points d'amélioration" niveau santé.
Elle va vous permettre de construire un programme concret de nutrition (en complément de la phytothérapie, thermothérapie, compléments alimentaires, CBD, huiles essentielles...), pour travailler sur la baisse de l'inflammation, de l'hyper-oestrogenisation, la detox du foie... pour vous aider à apaiser vos symptômes d'endométriose, de manière préventive et naturelle. 

L'hygiène de vie globale est généralement au coeur du travail, avec la mise en place de nouvelles habitudes saines visant à renforcer les systèmes de défense de l'organisme : essentiels dans la prise en charge d'une maladie à dépendances immunitaire, inflammatoire et hormonale.

L'ostéopathie, la kinésithérapie, le yoga pour la mobilité du corps, raidi par l'endométriose

Ces thérapies vont redonner du mouvement en profondeur aux organes touchés par les tissus atteints et immobilisés par les lésions d'endométriose. 

L'intérêt de la kinésithérapie réside dans la régularité des séances, qui vont accompagner la patiente sur le long terme, à travers des étirements, des massages, des soins du corps, pour redonner de la mobilité au petit bassin, dans les hanches, à travers un travail holistique sur tout le corps.

L'ostéopathie Gynécologique / Pelvienne / Intra-Pelvienne en particulier peut apporter aux femmes une aide très précieuse en intervenant sur des troubles qui peuvent être liés à des dysfonctionnements mécaniques : baisse de mobilité de l'utérus, antéversions ou rétroversions utérines...
L'ostéopathie, en plus de travailler sur le cadre osseux qui entoure la région douloureuse, va travailler à redonner de la souplesse à tous les organes pouvant être congestionnés suite à l’inflammation de l'endométriose.

Le yoga est efficace en complément de ces thérapies, via une pratique quasi quotidienne (même si seulement quelques minutes de pratique de positions clés, pour étirer nos hanches, bassin et bas ventre). 
Sa pratique participe à l'apaisement de notre corps mais aussi de notre esprit, grâce à son objectif d'union et de parfait équilibre du corps et de l'esprit.

La sophrologie, ou l'hypnose, pour apprivoiser les douleurs d'endométriose

La sophrologie, via la respiration, la détente musculaire, l’écoute du corps, la visualisation, aide à redécouvrir son corps, et mettre à distance la douleur.
Elle peut apprendre à gérer les crises d'endométriose plus efficacement.

Pratiquer la Sophrologie et l’auto-hypnose, c’est retrouver progressivement une image positive et apaisée de son corps, rétablir une communication corps-esprit, et réapprendre à accueillir les sensations agréables autant que désagréables.

L'hypnose peut aller plus loin quand on ne parvient pas à trouver les ressources nécessaires en nous pour s'apaiser, lâcher prise et accueillir ses émotions, parfois trop enfouies dans notre inconscient. Par un travail sur notre inconscient, cette pratique nous aide à mettre le doigt sur des blocages qui nous empêchent d'avancer et d'aller mieux, que nous ne soupçonnons même pas. 

L'acupuncture, pour rétablir la circulation de l'énergie mise à mal par l'endométriose

L'Acupuncture consiste à stimuler sur la peau des points stratégiques, liés aux canaux de circulation de l'énergie, appelées méridiens. 
Une circulation de notre énergie déréglée peut entrainer/renforcer multiples symptômes, qui coïncident, ou se rajoutent à ceux de l'endométriose : douleurs lombaires, nausées, troubles digestifs, troubles de la circulation sanguine, sciatiques...

En rétablissant cette circulation de notre énergie, l'acupuncteur nous aide à apaiser nos symptômes et douleurs.

Source : Ameli.fr ; Handicap.fr

Retrouvez toutes les explications sur ces thérapies dans notre article du Blog : Quels traitements thérapeutiques pour apaiser les symptômes liés à l'endométriose 

 

D'autres pages qui pourraient vous intéresser :
- Les traitements hormonaux & chirurgicaux ; 
- Alimentation endométriose ;
- Les produits à base de CBD ; Les huiles essentielles ; Les infusions de plantes ;
- La thermothérapie par la chaleur ; Par le froid

 
----------------------
N.B : Chaque cas d'endométriose étant différent, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.