Endométriose | Les troubles digestifs & l'endométriose digestive

Ces gênes et douleurs sont ressenties par près de la moitié des femmes qui ont de l'endométriose. On parle d'endométriose digestive, ou de lésions d'endométriose sur les intestins, le côlon, le rectum... Les signes peuvent être la diarrhée alternée avec la constipation, surtout pendant les règles, des douleurs lors du passage à la selle ou du sang dans les selles (rectorragie), mais aussi des ballonnements abdominaux (de type "Endo Belly", aussi connu sous le nom de ventre de femme enceinte) ou un arrêt total des selles et des gaz, pouvant créer des occlusions intestinales.
-------------------------

probiotiques traitement troubles digestifs endométriose

Pourquoi les femmes atteintes d'endométriose peuvent souffrir de troubles digestifs ?

La piste de l'endométriose digestive

Si autant de femmes qui souffrent d'endométriose sont touchées par les troubles digestifs, cela peut s'expliquer par le fait d'avoir des lésions d'endométriose sur les organes digestifs, et dans ce cas une chirurgie peut être envisagée avec une équipe pluridisciplinaire spécialisée (gastro-entérologue, chirurgien digestif, chirurgien gynécologue). Comme dans les autres chirurgies de l'endométriose, la balance bénéfice/risque doit bien être étudiée avant, et les risques pris en compte (mise en place de stomie dérivative pour permettre la cicatrisation, risques de fistules...).

Les troubles digestifs de l'endométriose peuvent aussi s'expliquer par le fait que l'endométriose est une maladie à dépendance immunitaire et inflammatoire.

Mais alors que lien entre système immunitaire, inflammation et système digestif ?

La piste du système immunitaire défaillant

Du côté immunitaire, effet, en cas d'endométriose, on note un système immunitaire défaillant chez les patientes. 
Le microbiote intestinal abrite 80% des molécules de notre système immunitaire, alors ce système immunitaire défaillant entraine une dysbiose intestinale et des troubles digestifs.

La piste de l'inflammation

psyllium traitement ballonnements endobelly endométriose

Du côté de l'inflammation, on note un liquide péritonéale plus inflammatoire chez les femmes atteintes d'endométriose que chez les autres femmes. On observe également une augmentation du stress oxydatif majeur dans ce liquide péritonéale. Lequel est composé de molécules pro-inflammatoires qui peut provoquer une stimulation et une sensibilisation des nerfs périphériques, et donc des organes digestifs (le péritoine est la membrane qui tapisse les parois intérieures de l'abdomen et recouvre ses organes).

Les causes de l'Endo Belly

Le fameux "Endo Belly" ou "ventre de femme enceinte" dont parle toutes les Endogirls, est une belle représentation de la complexité des douleurs digestives causées par l'endométriose. On suppose que la sphère digestive est en lien avec ce symptôme, mais sans avoir de preuves réelles. En effet, si ce phénomène de ballonnement extrême est bien réel, il n'en reste pas moins mystérieux, et dépourvu d'études sérieuses à son sujet. On sait juste que les mêmes effets indésirables évoqués reviennent : douleurs, gênes, malaise dû à des questions gênantes et malvenues, difficultés pour s’habiller... 
Il pourrait également avoir d'autres causes comme l'inflammation de l'abdomen qui causerait rétention d'eau et ballonnement, ou encore une prolifération bactérienne de l'intestin grêle (SIBO) et de fibromes.
Une étude a affirmé que 96% des femmes avec de l'endométriose ressentent toutes au moins une fois cet "Endo Belly" (science direct).

Conseils pour soulager les douleurs digestives d'endométriose

Une fois que les douleurs digestives sont là, il est généralement trop tard pour les apaiser facilement. L'appareil digestif a besoin de temps pour se rééquilibrer. Voici les bonnes pratiques pour prévenir les douleurs : 

  • Adopter un régime anti-inflammatoire en prévention, et réduire voire arrêter certains aliments ou boissons que notre corps a trop de difficultés à digérer.
  • Eviter les vêtements trop serrés / taille haute, surtout au niveau du ventre pour aider à ne pas attiser les douleurs digestives.
  • Consommer des probiotiques pour ré-équillibrer la flore intestinale.
  • Pratiquer l'auto-massage ciblé sur les organes digestifs qui posent problème, ainsi que l'auto-réflexologie plantaire sur les points de tensions.
  • Effectuer régulièrement certaines positions de yoga pour masser de l'intérieur et stimuler les organes du système digestif.
  • Les points clé de la réflexologie plantaire stimulés avec des pressions et un massage peut dénouer les tensions des dérèglements digestifs.
  • Diminuer son stress, car le stress est inflammatoire 

Une fois que les douleurs digestives sont là, pour les soulager vous pouvez aussi explorer les mêmes pistes que pour les douleurs pelviennes.

 

D'autres articles qui pourraient vous intéresser : 
- Les douleurs de règles liées à l'endométriose ; 
Les douleurs sexuelles de l'endométriose ; 
Les troubles urinaires liés à l'endométriose ; 
La fatigue chronique et l'endométriose ; 
Les douleurs neuropathiques de l'endométriose ; 
L'infertilité et l'endométriose 

 

----------------------
Comme il y autant d'endométrioses que de femmes, ces listes peuvent ne pas être exhaustives, et nous sommes preneurs des retours de la communauté pour alimenter ces articles afin qu'ils soient représentatifs du plus de vécus possible. N'hésitez pas à nous écrire en nous laissons votre nom, prénom, âge, dans la rubrique Contact, nous ne manquerons pas de repartager vos propres expériences!
----------------------
N.B : Chaque cas d'endométriose étant différent, cet article, comme les autres, offre des pistes à explorer, qui seront différentes pour toutes les femmes.
Il ne vient en aucun cas substituer un avis médical.

Tous nos produits pour la fatigue chronique