Qu'est-ce que l'endométriose ?

L’endomĂ©triose est une maladie gynĂ©cologique chronique, Ă  dĂ©pendance inflammatoire, immunitaire et hormonale complexe et difficile Ă  diagnostiquer Ă  ce jour.
Elle concerne plus d'une femme sur 10 en France, voire plus car le diagnostic met 7 ans en moyenne Ă  ĂȘtre posĂ© pour chaque femme.
--------------------

Définition de l'endométriose

definition de l'endometriose
L'endométriose se définit par la présence de lésions (tissus semblables de la muqueuse utérine) sur différents organes dans le corps (organes entourant l'utérus, appareil digestif, urinaire, mais aussi zone thoracique, ou autre comme le cerveau).

Le problĂšme majeur est que ces cellules similaires à l'endomĂštre peuvent provoquer kystes, adhĂ©rences et lĂ©sions sur les organes qu'elles touchent, ce qui crĂ©e de l’inflammation.
Les douleurs liĂ©es Ă  l’endomĂ©triose sont donc diffĂ©rentes en fonction des femmes et peuvent ĂȘtre multiples en fonction de la localisation des lĂ©sions endomĂ©triosiques.

L'endométriose provoque des symptÎmes et douleurs divers (douleurs de rÚgles, troubles digestifs, urinaires, sexuels, infertilité, fatigue chronique...), qui varient d'intensité selon les femmes.
En effet, l'intensitĂ© et rĂ©currence des douleurs ne dĂ©pend pas de la nature des lĂ©sions d'endomĂ©triose. Des petites lĂ©sions superficielles peuvent mĂȘme ĂȘtre invisibles Ă  l'imagerie, mais quand-mĂȘme provoquer de fortes douleurs.
Il y a plusieurs types d'endométrioses qui dépendent de la nature des lésions et de leurs localisations. De plus, les lésions d'endométriose peuvent atteindre tous les tissus se trouvant autour de leur localisation, et provoquer des pertes de mobilité pouvant s'empirer avec le temps si des routines pour redonner de la mobilité ne sont pas mises en place.

Cette diversité et complexité de la maladie explique que souvent les patientes ne se sentent pas écoutées et comprises. Ces situations peuvent amener à des pertes de confiance en soi, et de l'anxiété chronique.

Pour tenter de mieux connaßtre la maladie, et surtout essayer d'en comprendre les causes pour enfin trouver un traitement curatif (qui n'existe pas aujourd'hui), il est essentiel d'accroitre les investissements dans la recherche scientifique.
Certains autres pays que la France sont plus avancés en terme de recherche scientifique, c'est pour cela qu'il existe plusieurs théories scientifiques à ce jour, parfois contradictoires, sur les origines de l'endométriose.

Pour les femmes perdues, des solutions de diagnostic de l'endométriose existent qui permettent d'accéder aux experts du secteur de maniÚre simplifiée.

Quels sont les diffĂ©rents types d’endomĂ©triose  ? 

L'endomĂ©triose se caractĂ©rise par la prĂ©sence de tissu semblable Ă  celui de l’endomĂštre, en dehors de l'utĂ©rus, et qui n’a pas Ă©tĂ© dĂ©truit par le systĂšme immunitaire. En stagnant dans ces zones, il provoque des lĂ©sions, adhĂ©rences et kystes ovariens (endomĂ©triomes). Il peut se retrouver dans les ovaires, les trompes, les ligaments de l’utĂ©rus, mais Ă©galement dans des organes comme ceux de l’appareil urinaire, digestif, plus rarement pulmonaire, et dans de trĂšs rares cas dans le cerveau. 

On dénombre 4 types d'endométrioses :
  • L'endomĂ©triose superficielle (ou pĂ©ritonĂ©ale) : lĂ©sions superficielles, au niveau du pĂ©ritoine, la fine membrane tapissant la cavitĂ© abdomino-pelvienne, ainsi que tous les viscĂšres qu'elle contient.
  • L'endomĂ©triose ovarienne : localisĂ©e dans le petit bassin, sur les ovaires, sous forme de kystes ovariens.
  • L'endomĂ©triose profonde : lĂ©sions touchant en profondeur la paroi des organes pelviens.
  • L'endomĂ©triose utĂ©rine : appelĂ©e AdĂ©nomyose, c'est l’endomĂ©triose interne Ă  l’utĂ©rus. Une femme peut avoir de l’adĂ©nomyose sans avoir d’endomĂ©triose et vice-versa, ou avoir les deux.

Parfois, des symptĂŽmes qu'on suspecte d'ĂȘtre liĂ©s Ă  l'endomĂ©triose peuvent ĂȘtre liĂ©s Ă  une autre maladie hormonale que l'on appelle : Syndrome des Ovaires Polykistiques (SOPK). En effet on retrouve nombre de similaritĂ©s entre ces deux maladies.

--------------------

Quels sont les faits marquants connus Ă  ce jour sur l’endomĂ©triose ?

chiffres endometriose
  • L’endomĂ©triose toucherait 1 femme sur 10, mais ce chiffre est annoncĂ© par les mĂ©decins en tenant compte des femmes pour lesquelles le diagnostic a Ă©tĂ© posĂ©. Comme ce diagnostic est souvent posĂ© par hasard, et de maniĂšre trĂšs tardive, en moyenne 7 ans aprĂšs l’apparition de la maladie, il pourrait y en avoir plus. Pour Floriane, crĂ©atrice du Lab de L'endo, il a fallu plus du double de temps pour poser un diagnostic, plus d'infos dans l'article sur le Blog : Mon histoire.
  • L’endomĂ©triose peut entraĂźner une infertilité  (on estime Ă  40 % le nombre de cas).
  • On sait que l’environnement endomĂ©trial des femmes atteintes d’endomĂ©triose est gĂ©nĂ©tiquement et fonctionnellement diffĂ©rent de celui des femmes qui ne dĂ©veloppe pas cette maladie, mais on ne connait pas encore ce qui a pu causer le dĂ©veloppement de cette maladie. 
  • L’endomĂ©triose diminue et/ou disparait gĂ©nĂ©ralement aprĂšs la mĂ©nopause.

Diverses études sont en cours sur l'endométriose pour en comprendre l'origine, les causes, et donc les moyens d'agir pour la guérir. 
Quelques hÎpitaux recensent des médecins spécialisés, ainsi que des réseaux endométriose (composés de plusieurs spécialistes) pour accompagner les patientes, que ce soit au cours du diagnostic, du traitement, ou de la chirurgie.
Pour les rechercher vous pouvez consulter notre Annuaire de l'Endométriose.

Enfin, plusieurs associations existent et font un travail remarquable pour faire parler de l'endométriose, et en faire avancer sa cause. Elles sont d'une importance primordiale car si nous sommes confrontées à ce désert médical aujourd'hui, c'est à cause du manque de visibilité et de connaissance de la maladie.

Source : Inserm

 

D'autres articles qui pourraient vous intéresser : 
- Quelles sont les causes de l'endométriose ?
- Comment se faire diagnostiquer de l’endomĂ©triose ?